L'histoire de l'agneau de Sisteron

Le sud-est de la France est le berceau de l’élevage ovin français. Depuis plus de 6 000 ans, aux prémices de l’élevage, des brebis pâturent sur les parcours des Alpes, de Provence et de la Méditerranée.

Fortement ancrée dans une région de tradition ovine, la dénomination « Agneau de Sisteron » est apparue dans les années 1920/1930 à l’initiative de chevillards sisteronnais.

Les races

L’Agneau de Sisteron est issu d’élevages traditionnels de Provence Alpes Côte d’Azur et de Drôme Provençale :
– les brebis sont de races Mérinos d’Arles, Mourérous ou Préalpes du Sud
– l’élevage est extensif et pastoral : moins de 10 brebis à l’hectare et au minimum 10 ha de parcours doivent être utilisés
– les agneaux sont allaités par leur mère pendant au minimum deux mois

L'Agneau de Sisteron Le Meilleur de l'Agneau !

L’agneau de Sisteron est un agneau jeune (entre 70 et 150 jours), son poids varie entre 13 et 19 kg, possédant une viande claire, d’une grande finesse, caractérisée par son onctuosité et la douceur de son goût.